La révélation d'Arès en Belgique

Les événements

« J'ai envoyé Mon Souffle sur toute la terre ; par Lui toute vie dès la graine, dès l'œuf, reconnaît sa nourriture et les lois de son espèce. Par Lui tout homme reconnaît Ma Voix. »
[Rév. Arès 4/10]

1974 : L'Évangile donné à Arès

Arès est une petite commune située au bord du bassin d'Arcachon près de Bordeaux. Michel Potay y achète en juin 1973 un ensemble de bâtiments désaffectés et s'y installe le 3 janvier 1974 avec sa famille. Dans la nuit du 14 au 15 janvier 1974, une voix réveille Michel Potay et l'invite à se rendre à un endroit précis de sa maison. Dans l'encadrement de la porte, stupéfait et l'effroi à son comble, il voit un homme lumineux, debout qui lui fait signe d'entrer. Il comprendra vite qu'il s'agit de Jésus, le ressuscité dans son corps transfiguré. La même situation se reproduira environ un jour sur deux du 15 janvier au 13 avril 1974.

Les premières nuits, impréparé, il note ce que Jésus lui dit sur des sacs de plâtre avec un crayon de charpentier. Ensuite il s'organisera pour retranscrire intact le message reçu en le nommant naturellement « L'Évangile donné à Arès » puisque Jésus en est le messager.

1977 : Le Livre

Du 2 octobre au 22 novembre 1977, toujours à Arès, dans une chapelle que Michel Potay a bâtie en partie de ses mains, à quelques trente mètres du lieu où Jésus apparut en 1974, le Créateur se manifeste cinq fois sous la forme d'un bâton de lumière de la taille d'une canne d'un blanc et d'un éclat qu'il ne pourra comparer à rien qu'il connaisse. De ce bâton sort une voix. Il appellera le message « Le Livre » parce que la voix lui dit :

« Ferme le livre (de) l'homme. Écris le (vrai) Livre, l'oeil ouvert ! »
[Rév. Arès I/9-10]

Contrairement au dogme des principales religions monothéistes, le Père de l'Univers parla souvent aux hommes. Beaucoup se sont dérobés, mais pas Michel Potay.

La Révélation d'Arès

La Révélation d'Arès comprend l'ensemble des ces deux messages : L'Évangile donné à Arès et le Livre. Pour éviter les confusions, le premier message est découpé en 40 veillées numérotées en chiffres arabes, le second est découpé en 50 chapitres numérotés en chiffres romains. En outre, en plus de la voix qu'il entendait, le témoin en recevait le sens. Pour accompagner le lecteur, il a ajouté des annotations. Le message reçu reste inchangé d'une édition à l'autre, cependant les annotations peuvent évoluer pour prendre en compte l'évolution des mentalités et l'objectif de l'édition. Ainsi l'édition 2009, prévue pour une première lecture rapide en vue d'être publiée en ligne, contient des annotations revues par rapport à l'édition de 1995.

 

Dernière modification : Lundi 1 juillet 2019 - 20:47

| Propulsé par Drupal

Nous utilisons des cookies de première partie afin d'améliorer l'experience utilisateur.

Nous utilisons aussi un outils d'analyse statistique. Nous ne partageons pas ces données.